HISTORIQUE DE NAVTI FONDATION CANADA

Mis sur pied en janvier 2008, l’organisme reçoit son enregistrement du Registraire des entreprises du Québec le 26 février 2009. Il est également reconnu comme organisme de bienfaisance le 22 mars 2010. Le nom de l’organisation provient de Madame Bridget NAVTI, une personne fortement impliquée dans la communauté de Kumbo, située dans la région de Bui, de la province du Nord-Ouest du Cameroun. À son décès, la famille NAVTI a donc décidé de démarrer une organisation qui aurait pour mission de continuer son travail. L’idée de NAVTI Fondation Canada est née à la suite d’une demande de NAVTI Fondation Cameroun d’aider à la réalisation de quelques projets de coopération lors du stage de monsieur Mathieu Papillon-Darveau, de juillet à décembre 2007. C’est donc à son retour au Canada que Mathieu Papillon-Darveau, accompagné des deux premiers administrateurs, a lancé la création de l’organisme à but non lucratif de coopération internationale NAVTI Fondation Canada et de lui établir une mission. Le nom «NAVTI Fondation» a été conservé afin d’illustrer le lien de partenariat Nord-Sud avec l’organisation camerounaise. C’est avec l’aide précieuse d’Entrepreneuriat Laval que l’équipe de NAVTI Fondation Canada a entamé la rédaction de son plan d’affaires et de tous les détails administratifs nécessaires à la création de l’OBNL en 2008. L’organisation a également participé au Concours québécois en entrepreneuriat. C’est en septembre 2009 que l’organisme organise sa première soirée souper-spectacle au Four Point by Sheraton de Charlesbourg afin de se faire connaître et de se faire découvrir dans sa communauté. Cette soirée festive animée par quelques groupes de musiques, ainsi qu’un encan silencieux, permet aux premiers administrateurs de présenter au grand public ainsi qu’à son entourage, le fruit du travail accompli depuis le jour 1 de l’organisation. Une présentation des différents projets est effectuée à ce moment. 2010 voit le début des opérations de NAVTI Fondation Canada. En effet, c’est à l’été que l’organisme envoie ses quatre premiers stagiaires chez son partenaire du Sud. Il est également présent à ses premiers événements de sensibilisation du public tels la journée des organisations, organisé par Managers Sans Frontières ainsi que la Journée Nord-Sud organisée par Carrefour Tiers-Monde à l’occasion des Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI). La première soirée Retour du Sud est organisée au Café Nagua, où les stagiaires de retour du Cameroun présentent un bilan de leur expérience sur le terrain. En 2011, l’organisation connaît une évolution financière confortable contrairement au bilan de ses premières années. Elle poursuit également ses stages internationaux en réalisant 7 stages au cours de l’année. L’organisation est de plus en plus connue de son milieu et gagne une reconnaissance. L’organisation profite également de cette année pour travailler à l’amélioration de la structure de sa vie associative et à l’adaptation de sa gestion interne. D’ailleurs, son conseil d’administration passe de cinq à neuf membres. Un nouveau site Internet est également mis en ligne grâce à une généreuse commandite d’une entreprise de communication de Québec. En 2012, l’organisme connaît une explosion sur le plan financier, mais surtout sur celui de la notoriété. En effet, l’organisme est accepté membre AQOCI ainsi que membre de l’Association québécoise du commerce équitable (AQCE). L’organisation coordonne, avec Carrefour Tiers-Monde et l’auberge l’Autre Jardin, l’édition 2012 de la Quinzaine du commerce équitable de Québec. Elle emploie également son directeur général grâce à un partenariat avec Emploi-Québec. De plus, la création de comités au sein du CA pour la gestion des quatre secteurs d’activités dynamise et donne un nouveau souffle à la vie associative de l’organisation. Son premier projet de coopération visant la construction d’un centre de santé dans la région de Ngambé-Tikar, province du Centre du Cameroun, est accepté par la Fondation internationale Roncalli. C’est d’ailleurs au cours de cette année que le 17e stage de coopération est réalisé. L’organisme devient de plus en plus connu au sein de sa communauté et est présent dans de nombreux événements publics tels la Journée carrière en sciences humaines et sociale, la Journée carrière de la Faculté des sciences de l’administration (FSA) de l’Université Laval. L’organisme maintient également sa présence lors du Carrefour de la Coopération, des Journées québécoises de la solidarité internationale et de la Journée Nord-Sud. En 2013, c’est le déménagement à un nouveau siège social au 110, 10e Rue, bureau 03 dans La cité Limoilou. L’organisme est reconnu comme membre régulier de l’AQOCI ainsi que de l’Association québécoise du commerce équitable où il s’implique sur le conseil d’administration. Il accueil deux premiers stagiaires à son siège sociale à la fois pour développer une politique de développement durable et un plan de communication externe et interne. L’organisme devient également plus actif dans la communauté des organisations de coopération internationale de Québec et participe à plusieurs nouveaux événements. Un partenariat avec Équidurable, organisme de commerce équitable, est également signé.

Notre équipe

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Mahamadou Sissoko (Président) Après avoir suivi un cursus le menant vers les sciences exactes dans diverses institutions scolaires de la République du Mali, il entame son aventure canadienne en 1999 à la quête d’un baccalauréat universitaire en ingénierie (Génie mécanique) à l’université de Moncton. Dans la province de Québec depuis l’année 2005, il est maintenant détenteur de MBA en Gestion des Entreprises et en Gestion de la Santé Sécurité du Travail de l’Université Laval. Durant son cursus universitaire, il intègre le gouvernement du Québec en travaillant comme ingénieur au ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs dans la région de la Gaspésie puis dans celle de Chaudière-Appalaches. Depuis le début de l’année 2009, il travaille comme ingénieur au ministère des Transports de Québec dans la région de la Capitale Nationale.

Lucie Robichaud (trésorière) Bachelière en enseignement préscolaire et primaire de l’Université Laval, Lucie cumule plus de 20 années d’expérience, et ce, autant du côté national qu’international.  Lors de son passage à Vancouver, elle acquiert un certificat en enseignement de langues secondes à Simon Fraser University.  De retour au Québec, après 10 ans en éducation en Ontario et en Colombie-Britannique, elle complète un certificat en coopération international par l’intermédiaire du Centre d’Études de Coopération International du Collège de Rivière-du-Loup.  Dès lors, elle accomplit un stage à Bamako au Mali en tant que formatrice des maîtres.  Globe-trotter dans l’âme et ayant à cœur l’ouverture au monde, outre son emploi en enseignement de l’anglais langue seconde à la commission scolaire de la Capitale, elle poursuit présentement une maîtrise en gestion de développement international et action humanitaire à l’Université Laval.  De pair, elle siège sur le conseil d’administration de NAVTI fondation Canada et elle est membre de Managers Sans Frontières.  Lucie est une personne très active s’impliquant dans tout ce qui a attrait à l’éducation et la diversité des cultures.  Elle a comme projets de compléter la maîtrise dans une université hors-Canada soit en Chine et de produire un mandat en gestion de développement en Amérique Latine.

Jeanne-Adèle Ngan (Secrétaire)

Éco-conseillère diplômée de l’UQAC. En plus d’un Certificat en administration de l’Université Laval et diplômée de l’école supérieure de gestion de Paris, Jeanne-Adèle est Consultante en développement durable et œuvre pour la coopération et les rapprochements Nord-sud équitables. Jeanne-Adèle a travaillé près de trois ans et demi à Plan Nagua au secteur du commerce équitable. Elle désire maintenant aidé son pays d’origine, le Cameroun.

Sébastien Boies (administrateur représentant du Conseil régional FTQ Québec-Chaudières-Appalaches) Diplômé du CEGEP de Lévis-Lauzon en sciences-pures et en chimie-biologie, et technicien de laboratoire de formation, Sébastien a travaillé pour Biochem Pharma (maintenant GlaxoSmithKline) pendant plus de quatorze (14) ans. Pendant cette période il s’est impliqué syndicalement et est devenu Président de son syndicat le SCFP 3783, poste qu’il a occupé pendant plus de 8ans avant d’accepter, en 2008, le défi  de Président du Conseil régional FTQ Quebec-Chaudière-Appalaches. Il a également œuvré au sein de plusieurs organisations tel que le CLD de Québec, CLD des Etchemins, ACEF-Québec, CRÉ de la capitale nationale (table sociau-économique), les conseils régionaux des partenaires du marché du travail de Québec et de Chaudière-Appalaches. Sébastien se spécialise maintenant en droit du travail plus précisément dans la négociation de conventions collectives ainsi qu’à titre de plaideur devant les différents tribunaux administratifs. La majeure partie de ces temps libres est consacrés à ces deux jeunes enfants.

André Jalbert (administrateur) Économiste de formation et diplômé en administration, son expertise et son expérience s’appuient sur plus de 30 ans en gestion, en gouvernance et en redressement de coopérative et d’OBNL. Il est membre et président de L’AMIE depuis 2004. De plus, il agit à titre de personnes ressources et de membre de conseil d’administration pour plus d’une dizaine d’organismes. Il a participé à plusieurs missions de SOCODEVI et fort impliqué en 1985 dans le début des opérations.

Amélie Manseau (administratrice)

Ancienne stagiaire en charge des communications de NAVTI Canada en 2014, son implication sur le conseil d’administration lui permet de continuer à s’impliquer dans la mission de l’organisme. Étudiante au MBA en gestion des entreprises, elle a réalisé plusieurs stages internationaux dont en commerce équitable au Costa Rica et en développement des populations en Inde. L’expérience sur le terrain lui a permis de mieux comprendre les réalités du développement international et surtout donner envie de continuer de s’impliquer pour un organisme qui permet de mieux sensibiliser la population à l’importance du développement. Bachelière du baccalauréat en affaires publiques et relations internationales, elle peut aussi mettre à profit ses compétences techniques.

Rocio Martire-Mulhall (administratrice) Économiste pour l’agence de développement économique Québec International, Rocio assure le suivi, la surveillance et l’analyse des principaux facteurs animant la conjoncture économique de la région de Québec. Détentrice d’un MBA en responsabilité sociale et environnementale des organisations de l’Université Laval, Rocio possède également un baccalauréat en économie de l’Université Torcuato Di Tella à Buenos Aires. Comme projet final de maîtrise, elle a œuvré en tant que conseillère en gestion stratégique pour une entreprise montréalaise en proposant une stratégie d’intégration du développement durable à la gestion de l’entreprise à l’aide de la Norme BNQ 21 000. Depuis son arrivée à Québec en 2011, elle s’implique en tant que bénévole dans divers organismes tels que le Centre Monseigneur Marcoux. Native d’Argentine, elle parle espagnol, français et anglais.

Anne-Marie Angers (administratrice) Étudiante à la maîtrise en Gestion du développement international et de l’action humanitaire, elle a d’abord fait son Baccalauréat en enseignement du français langue seconde. Dans le cadre de ces études, elle a réalisé un projet interculturel en enseignement du français langue seconde avec NAVTI Fondation Canada à l’été 2012. Son expérience lui a permis de développer des liens professionnels et personnels avec les employés nationaux du partenaire de NFC et les bénéficiaires des différents projets. Elle est donc à même de bien comprendre les réalités et les enjeux du terrain dans lequel œuvre l’organisation. Elle désire maintenant développer ses compétences en gestion de projets et en administration dans le domaine du développement international en s’impliquant dans l’organisme qui lui a permis de découvrir sa passion pour l’Afrique.

Komi Vinyo Moti (administrateur) Titulaire d’un MBA, avec un background en finance contrôle de gestion, Komi cumule 8 années d’expérience comme gestionnaire dans des secteurs variés : services de distribution, environnement, finance et micro finance. Son intérêt pour les questions de développement l’a conduit à obtenir un certificat en micro finance et à s’inscrire dans le programme du développement international et de l’action humanitaire. Présentement, Komi appui une organisation du Sud en mobilisation de ressources pour le compte de Carrefour International. Il est également impliqué dans l’association Multipro Youth Developpement Actions et dans les activités de développement de la Mission Évangélique de Guérar.

DIRECTION & CHEFS D’ÉQUIPE DES PROGRAMMES

Mathieu Papillon-Darveau, Directeur général

Diplômé du Baccalauréat en études internationales et langues modernes avec une mineure en développement et Tiers-monde, le président de NAVTI Fondation Canada a passé cinq mois en stage dans la région visée par le projet. Il a occupé la fonction de gestionnaire de projet pour le programme de prévention du VIH/SIDA de la maison mère et a enseigné le français langue seconde à l’école primaire Lucas Elias Wöls (école du premier projet humanitaire). En plus d’assurer une assistance au technicien en ressources humaines (commis de production) pour une période de cinq ans à la compagnie Ciment Québec, il a acquis d’autres expériences en gestion administrative grâce à l’association étudiante AIESEC Laval. De plus, il a acquis plus d’un an et demi d’expériences en communications en travaillant chez la Fondation communautaire du grand Québec, à Sécurité publique Canada et chez Stratégies Saint-Laurent. Il a récemment reçus la formation Gestion axée sur les résultats dispensée aux bureaux de Plan Nagua. Il est membre du club Rotary de Beauport et est impliqué depuis peu dans le comité international du club.

Franceline Mathieu, Chargée de projet au parrainage

Franceline a toujours été curieuse par rapport aux autres cultures et intéressée par les sujets internationaux. Elle possède un baccalauréat en Études internationales et langues modernes, profil communication de l’Université Laval. En été 2012, elle a fait un stage au Cameroun avec NAVTI Fondation Canada au cours duquel elle a été chargée de projet aux enfants orphelins et fragilisés, projet qui permet à ces enfants d’être parrainés pour pouvoir aller à l’école. En revenant, elle a décidé de prendre en charge le projet de parrainage puisqu’elle désire assurer un meilleur futur aux enfants dans le besoin à Kumbo, ville où Navti Fondation Canada œuvre.

http://navtifondationcanada.org/wp-content/uploads/2014/05/marie-helene.jpg

Marie-Hélène Janvier – Chargée de projets à la coopération internationale

Diplômée à la maîtrise en histoire et études asiatiques de l’Université Laval, Marie-Hélène a contribué à plusieurs projets passionnants. Elle a été coordinatrice des programmes de stages internationaux et responsable des partenaires nationaux chez AIESEC Canada. Découvrant peu à peu sa passion pour l’international, elle s’est investie comme formatrice en communication publique et en gestion d’équipe au Canada, au Mexique et en Allemagne où elle a travaillé avec une équipe multiethnique. C’est lors de son stage en solidarité internationale où elle avait le mandat d’enseigner l’anglais aux enfants démunis en Chine qu’elle a pris conscience que de tels projets lui tenaient à cœur. Travailler concrètement avec une communauté locale allait devenir sa profession. C’est maintenant un mandat de chargée de projets à la coopération internationale avec NAVTI qui lui permettra de lancer sa carrière et d’approfondir sa passion pour la gestion de projets.

http://navtifondationcanada.org/wp-content/uploads/2014/05/developpement.jpg

Hermine De Pins Chargée de projet à l`environnement et au développement durable

Diplômée d’un baccalauréat en «Sciences sociales, économiques et politiques», et d’une maîtrise intitulée «Métiers du politique et de la gouvernance», Hermine est maintenant étudiante au certificat en développement durable à l’Université Laval. Ayant habité de nombreuses années à l’étranger, cette expérience lui a permis d’acquérir une grande ouverture d’esprit et une volonté permanente de découvrir de nouvelles cultures et problématiques internationales. Ainsi, cet intérêt pour les autres et leur bien être l’a entrainé à concilier des études dans le domaine de la politique avec celui du développement durable, deux domaines interconnectés. Développement que l’on retrouve dans tous les secteurs, elle a pu l’aborder grâce à différents stages, que ce soit dans la fonction publique ou dans le privé. De ces intérêts en découle donc son engagement pour ce stage chez NAVTI Fondation Canada.

http://navtifondationcanada.org/wp-content/uploads/2014/05/jean-junior.jpg

Cédrik Chouinard – Chargé de projets aux communications et à l`éducation

Étudiant au baccalauréat en économique à l’université Laval, Cédrik Chouinard s’est impliqué dans plusieurs projets de coopération internationale. Durant la dernière année il a été le président d’Ingénieurs sans frontières – section université Laval, auparavant il aussi effectuer du plaidoyer pour le même organisme. Pendant l’été 2014, il a effectué un stage en Zambie où il a travaillé avec des fermiers pour améliorer les impacts économiques et sociaux de certains programmes d’agriculture dans le pays. Le travail en communication qu’il effectue avec NAVTI est en lien avec ça passion pour l’innovation de nouvelles approches de communication ainsi que son désir de vouloir faire en sorte que les enjeux de coopération internationale soient à l’avant-plan dans les discours politiques.

PARTENAIRES

PARTENAIRES D'APPUI AU DÉVELOPPEMENT

PARTENAIRES FINANCIERS

PARTENAIRES À LA COOPÉRATION

PARTENAIRES AUX STAGES INTERNATIONAUX

PARTENAIRES À L'ÉDUCATION

PARTENAIRES AU COMMERCE ÉQUITABLE

POUR NOUS JOINDRE

Pour toutes informations générales concernant NAVTI Fondation Canada ou pour recevoir notre journal internet le NAVTI International ainsi que les invitations à nos événements, envoyez nous vos coordonnées à [email protected]

418 955-4104

155, boulevard Charest Est, bureau 120-U,

Québec (Québec) G1K 3G6
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On Linkedin